• Celine Bacchetta

Blogging : quel contenu publier ?



Voilà, tu as lancé ton blog, tu parles de ton sujet de prédilection, de tes passions. Après les premiers articles, la question se pose : qu’est-ce qu’il faut publier ? Le contenu, c'est le cœur même de ton blog, alors bien sûr, tu dois tout faire pour qu'il soit au top et qu'il attire lectrices et lecteurs.


En priorité : la qualité !

Tu te dis peut-être que c'est évident, si ce n'était pas le cas tu ne chercherais pas à améliorer tes contenus. D’ailleurs, quel serait l'intérêt de proposer des choses médiocres ?

Si tu en es là, tant mieux, tu es sur la bonne voie. Mais la qualité sur le web, c'est loin d'être une évidence. Le meilleur côtoie le pire. Il y a une dizaine d'années, on jurait d'ailleurs plus sur la quantité pour se démarquer et surtout pour se faire repérer par Google...

Mais heureusement, Internet évolue et les contenus qu'on y trouve aussi. Ton contenu et tes articles de blog doivent donc être qualitatifs pour être efficaces. Il faut vraiment que tu apportes quelque chose à tes lecteurs.trices.

Pourquoi ? Parce que quand tu proposes du contenu de qualité à ton audience, tu lui prouves que tu es expert.e, que tu es pro, que tu prends ton projet sérieux. Que tu prends ton audience au sérieux. Tu apportes vraiment quelque chose aux personnes qui te lisent, et elles, en retour, apprennent à te faire confiance (et donc peuvent devenir une potentielle clientèle).

Mais c'est quoi au juste du contenu de qualité ? C'est un texte qui :

  • s'adresse à une audience ciblée : tu ne peux pas plaire et parler à tout le monde. À qui veux-tu t'adresser ? Il est important de définir ton avatar, pour que tu puisses l’imaginer, lui parler, répondre à ses aspirations.


  • répond à une problématique : tu dois apporter quelque chose à ton audience. Pourquoi reviendra-t-elle vers toi ? Sur quels sujets vas-tu pouvoir l'aider ? Quelle solution lui partages-tu ?


  • se consulte facilement et rapidement : il est très probable que ton article soit lu rapidement, sur un mobile, dans les transports en commun, devant la télé... la lecture doit donc être facile et la mise en page bien pensée.


  • est clair : pas besoin de mots archi-compliqués et de phrases interminables. Ecris comme tu parles, en utilisant tes propres mots.


  • est pensé pour l'humain, sans oublier Google : c'est le nerf de la guerre, il faut bien des visites sur ton site. Tu dois donc penser SEO (Search Engine Optimization : l'optimisation pour le référencement naturel dans les moteurs de recherche). J’avoue que c’est là mon point faible ! ;-) Mais ça veut dire aussi que j’ai une bonne marge de progression, je ne peux que m’améliorer !

Bien sûr, tu ne vas pas atteindre la perfection en un claquement de doigts. Dans le web, il y a toujours des choses à améliorer et quand on bosse en solo, il faut savoir se mettre des priorités. Ne te laisse donc pas paralyser par ton perfectionnisme, mais essaie, dans tout ce que tu fais, de tendre vers un maximum de qualité, tout en sachant que tu vas continuer à t'améliorer. Et passe à l’action. Tu sais ce qu’on dit : « Mieux vaut fait que parfait » !


2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout