• Celine Bacchetta

Comment arrêter le temps qui passe ?



Je vois bien que le temps passe. Autour de moi, quelques âmes charitables aiment me répéter que je n’ai encore rien vu. « On ne va pas vers le beau »… Sympas, les copains…


Alors non, je ne vais pas rester là, à attendre que mes doigts se coincent, que me genoux se bloquent, que ma peau se dessèche, que ma santé se détériore, … aaaargh ! N’en jetez plus !


Bon. D’abord, je m’informe :


- L’arthrose


C’est l’inflammation qui génère la douleur, quand les doigts se déforment. En plus, comme il y a une inflammation, cela va épuiser le système immunitaire, qui va s’essouffler, à lutter sans cesse contre elle. Notre système immunitaire n’est pas conçu pour faire face aux inflammations chroniques.

De nos jours, nos corps sont beaucoup plus acides qu’autrefois. C’est cette acidité qui facilite les inflammations.

Le sodium, l’aloe vera, les sels minéraux basifiants peuvent rétablir l’équilibre acido-basique du corps. Les sels minéraux intéressants sont, en complémentation, des citrates, des gluconates et carbonates de calcium, de potassium, de magnésium, de fer, de manganèse.


L’aloe vera, par exemple, régule l’acidité, comme la plupart des légumes, quand on en mange assez. Elle améliore l’oxygénation et l’hydratation cellulaire, tout en favorisant l’élimination des toxines.

Normalement, c’est le liquide synovial qui assure l’hydratation du cartillage, des disques intervertébraux. L’aloé vera lutte contre l’oxydation des cellules, en renforçant l’effet des anti-oxydants naturels de notre corps.


Associée au zinc, elle renforce les défenses immunitaires. Quand on ne peut pas absorber suffisamment de produits de la mer, il est intéressant de complémenter son alimentation en zinc.


- L’immunité


On dit qu’avec le temps, le système immunitaire s’affaiblit. En fait, face aux virus, c’est le terrain qui fait toute la différence. Un virus comme l’herpès, par exemple, serait présent chez la plupart des gens, alors que tout le monde ne le développe pas, même en cas de fatigue, fièvre, exposition au soleil... !


Pour renforcer notre terrain, on devrait consommer des fruits rouges, riches en vitamines B1, B2, B3, B5, B6, B7, B9, B12 et encore en vitamine D. Mas ce n’est pas toujours la saison…

En cas de carences en vitamine C, l’immunité sera affaiblie. On peut constater des troubles cardiologiques, une hypersensibilité au stress, des difficultés à cicatriser,…


Consommons des agrumes, du persil !


- Peau sèche


On connaît tous la peau qui s’assèche en hiver, par exemple. Mais quand ça devient son état habituel, un peau sèche gratte, tire, cicatrise mal… et se ride plus vite.


Si une bonne hydratation est indispensable, ça ne suffit pas. Notre peau manquerait plus souvent de bonnes graisses, comme celles qu’on trouve dans les Oméga 3.

Là, c’est plus facile : on peut manger des poissons gras (saumon, morue,…), dans l’huile et les graines de lin et de chanvre, ainsi que dans l'huile de canola (colza) et de soja.


Les graisses qu’on trouve dans ces poissons gras contribuent à la protection des artères et du cœur et ont des effets anti-inflammatoires et anti-allergiques reconnus. Elles jouent un rôle fondamental dans le développement du cerveau et de la rétine, ainsi que dans la formation et la motilité des spermatozoïdes. Si ce dernier point me concerne peu, je trouve très intéressant de pouvoir prendre soin de mon système cardiaque.


Puis, je réalise que la solution se trouve déjà dans mon assiette. De bons légumes frais (la moitié de mon assiette), des vitamines, des Omégas 3. En pour ne pas me prendre la tête, je vais continuer à boire de l’aloe vera tous les matins, c’est si facile !


Pssst... Si tu cherches des compléments alimentaires, je peux te conseiller, contacte-moi….

2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout