• Celine Bacchetta

Comment parrainer à tours de bras ?



En MLM, si tu veux gagner quelques sous, il faut développer ton réseau. C’est la base. C’est en effet en multipliant les filleuls.es, que tu feras grossir ton volume d’affaire. De plus, si tu as bien développé ton réseau en largeur, peu importe que quelqu’un change d’avis, ne fasse plus de commande de produits, ou décide de tout arrêter. C’est la grandeur de ton réseau qui fera sa stabilité. Et la stabilité de tes revenus…


Ce n’est pas un secret : il faut parrainer régulièrement un grand nombre de filleuls.es, pour prospérer. Seulement, qui est prêt.e à passer toutes ses journées à parler de son opportunité, encore et encore, pour obtenir, peut-être, quelques signatures ? Pas moi !

Pour y arriver, il faut utiliser des méthodes plus actuelles, qui semblent irréalisables, mais qui sont efficaces. Avec les anciennes façons de faire, 95% des réseauteurs n’ont pas de résultats et abandonnent. Alors, pourquoi continuer à faire la même chose, en espérant avoir des résultats différents ?


Toutes les formations que j’ai suivies sur le sujet sont unanimes : il ne sert à rien de prospecter, il faut marketer ! Je m’explique : quand tu prospectes, tu contactes tout le monde, tu expliques de quoi il s’agit, tu espères qu’on te suivra… et la plupart des gens ne sont pas intéressés. Tu t’épuises et tu n’as pas les résultats que tu espérais. Pffff… Quand on parle de marketing d’attraction, on parle d’attirer les prospects. Il s’agit de ne parler qu’aux bonnes personnes.


En marketing, il faut d’abord bien préciser ta « cible ». Avec qui as-tu envie de travailler ? Ne t’adresse qu’aux gens qui sont déjà intéressés. Ceux qui viennent vers toi. Ensuite, grâce à la mise en place d’un « tunnel de vente », tu vas pouvoir affiner ton choix. Ceux qui sont juste curieux, ceux qui pensent que l’argent va leur tomber dessus sans rien faire, ne vont pas te suivre et partiront d’eux-mêmes. Oui, c’est étrange, de se dire qu’on va limiter exprès le nombre de gens à qui on va parler, mais ceux-ci seront vraiment intéressés.


Quand on parle de notre opportunité, la plupart des gens ne comprennent pas le MLM. Ils le confondent avec une arnaque et se méfient. Je les comprends ! C’est pour cela qu’il est primordial de commencer par t’assurer que tes prospects ont bien compris le système. Puis, tu pourras enfin partager avec eux cette opportunité géniale.


Ça parait un peu fou, mais si tu veux obtenir ce que tu n’as jamais eu, il faudra faire ce que tu n’as jamais fait !


Le schéma proposé par les formateurs n’est pas bien sorcier :

- Susciter la curiosité

- « Capturer » l’adresse e-mail des gens qui se sentent concernés

- Commencer une conversation automatisée, pour qualifier ton prospect

- Prendre un rendez-vous en automatique

- Présenter l’affaire et répondre aux questions, aux doutes

- Effectuer une partie du suivi en automatique


Il ne faut surtout pas oublier que le MLM est du marketing de réseau. Ça veut dire que l’humain reste au cœur-même de l’affaire. Si une partie du processus est automatisé par des auto-répondeurs, c’est dans le contact humain que ton réseau peut se déployer. C’est ta personnalité, qui fait la différence. C’est pour te suivre, que tes filleuls ont signé. C’est pour accompagner mes filleuls.es, que je les ai fait signer… Et surtout, c’est ensemble qu’on peut réussir. Il est très important de trouver une main secourable, quand on a un doute, une question, une baisse de motivation.


Ensemble, on est plus forts.es !

5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout