• Celine Bacchetta

Un parfum de liberté



La vie ne va jamais là où on pensait. Elle est pleine de surprises, de rebondissements.

Ainsi, le mois passé, j'ai commencé le MLM. Encore une fois, j'y ai rencontré des personnes formidables, chaleureuses, authentiques. Je ne m'y attendais pas. J'ai même gagné quelques sous, alors que je pensais qu'il faudrait plus de temps pour que ça démarre. Bonnes surprises !

Forte de ces réussites, je me suis peut-être un peu emballée... J'ai alimenté mon blog régulièrement, j'ai posté des messages qui m'inspirent sur instagram, j'ai parlé de mes passions sur Facebook. J'ai renoué les contacts avec des gens que j'aime beaucoup, mais que j'avais un peu perdus de vue. J'ai continué à me former, avec des formations intéressantes, découpées en tâches journalières à mettre en oeuvre au fur et à mesure. Tout ça à côté de ma vie IRL : on a continué à préparer notre spectacle pour le printemps prochain, j'ai consacré un peu de temps à mes proches, j'ai décoré ma maison pour les Fêtes de fin d'année, j'ai fait des biscuits de Noël, je me suis investie dans mon travail...

Tout ça, ça faisait un peu beaucoup, pour une seule personne, non ? Alors, sans m'en rendre compte, j'ai repoussé le moment de prendre contact avec mes prospects, de leur proposer ma formidable opportunité... et je n'ai pas fait de parrainages. Aïe ! Zéro ! C'était quand même ça, la tâche principale, non ? En MLM, l'idée est de développer son réseau, si on veut gagner quelques sous...

Bon, c'est pas si grave. On apprend de nos erreurs, non ? Je prends donc la bonne résolution de mieux définir mes priorités, pour le mois prochain. Avec les Fêtes qui approchent, c'est pas gagné ! ;-)

Voici donc le moment où arrivent les bonus mensuels de mon entreprise de MLM. Je ne m'attends pas à grand chose, je n'ai pas agrandi mon réseau !

Et là, tadaaa ! Je reçois sur mon compte en banque à peu près la même somme que le mois passé. 74 francs et 91 centimes. (Attention, ici, on dit "septante-quatre francs et nonante-et-un centimes"!) Formidable !

J'avais juste raisonné comme une employée. J'ai tellement l'habitude d'échanger mon temps contre de l'argent ! Je me suis dit simplement : pas de travail, pas de salaire. Mais dans le MLM, on devient son propre patron. Il fait raisonner en entrepreneur : seuls les résultats comptent. On sème à un moment, on récolte plus tard. J'ai donc bénéficié ce mois-ci du bon travail effectué le mois passé.

Ainsi donc, je peux vraiment travailler où je veux, quand je veux, avec qui je veux. Quelle ivresse, de découvrir que je ne m'étais pas bercée d'illusions et que le MLM ressemble vraiment à ce que j'espérais ! Ça me remplit de joie et me donne vraiment envie de partager cette opportunité avec les gens que j'aime. J'aimerais qu'eux aussi, puissent ressentir cette liberté. Ça fait du bien !

0 vue0 commentaire